fbpx
aliments-banir-liste-courses

đŸš« Sportifs : 10 aliments Ă  BANNIR de votre liste de courses !

.

J’ai commencĂ© Ă  m’intĂ©resser Ă  la nutrition il y a environ 7 ans, lorsque ma forme sportive Ă©tait au plus bas, que j’Ă©tais malade 20 jours par mois et fatiguĂ©e en permanence. Au fur et Ă  mesures de mes recherches j’ai dĂ©couvert que ce que je mangeais pouvait ĂȘtre la cause de tous mes problĂšmes (ou presque). J’ai alors progressivement changĂ© mes habitudes alimentaires, rĂ©Ă©quilibrĂ© mes repas et changĂ© ma façon de faire mes courses.

Depuis, ces 10 aliments ont disparu de ma liste de courses ! Je les ai bannis de mon frigo, de mes placards et mĂȘme de mon sac Ă  main 😊. 

AprĂšs avoir lu cet article vous saurez pourquoi j’ai eu cette dĂ©marche, pourquoi ces aliments et pourquoi vous devriez en faire autant !

.

Avant de commencer votre lecture, nous vous invitons Ă  tester vos connaissances en nutrition via notre petit quizz qui vous permettra de dĂ©terminer votre “Fit-meal SCORE” :

▶ Je challenge mes connaissance et dĂ©couvre mes rĂ©sultats !

.

Pourquoi bannir des aliments de sa liste de courses ?

.

Le poids sur la balance ne fait pas tout

.

Quand je dis “à m’intĂ©resser Ă  la nutrition” c’est rĂ©ellement m’intĂ©resser : chercher Ă  comprendre, Ă  apprendre, pas juste me dire “attention ça c’est trop sucrĂ© et/ou trop gras”. Je me suis petit Ă  petit Ă©loignĂ©e de cette phrase qui trottait en boucle dans ma tĂȘte : ” attention ne pas trop manger sinon je vais grossir…!”.

Car oui je suis aussi passĂ© par cette phase-lĂ . La phase du poids sur la balance, des sauts de repas si trop mangĂ© au prĂ©cĂ©dent, de l’alcool en soirĂ©e sans me rendre compte que c’était un feu d’artifice de calories, les repas ultra-transformĂ©s, les salades industrielles et j’en passe.

.

Bref, l’aspect santĂ© ? Connaissais pas


L’aspect performance, rĂ©cupĂ©ration sportive ? Connaissais pas


Les AUT, le BIO, les additifs, l’huile de palme
 ? Connaissais pas


.

Tout Ă©tait classĂ©s dans ma tĂȘte de façon binaire : “fait grossir” versus “ne fait pas grossir”.

.

L’heure du dĂ©clic : ĂȘtes-vous prĂȘt ?!

.

Mais comme je vous le disais en introduction, lorsque j’ai passĂ© 25 ans, tout a changĂ©.

J’ai eu un vrai dĂ©clic et s’en est suivi tout un apprentissage, un retour aux basiques (et j’en avais vraiment besoin !)

.

ForcĂ©ment, vous vous en doutez, mes paradigmes ont dĂ» littĂ©ralement changer et mon alimentation au quotidien s’en est vue considĂ©rablement modifiĂ©e. (Fini les tartines de pain de mie blanc pĂątĂ© ou  Nutella en guise de repas post-training !).

Cependant Rome ne s’est pas fait en 1 jour ! Et les habitudes sont tenaces ! Mon chemin “healthy” Ă©tait semĂ© d’embĂ»ches, c’est parfois trĂšs difficile de changer, j’ai fait des erreurs, j’ai continuĂ© Ă  apprendre.

.

Surtout qu’un constat est inĂ©luctable dans le domaine de la nutrition : rien n’est jamais complĂštement figĂ© ! Les recherches scientifiques sont nombreuses, parfois contradictoires, parfois concomitantes, ça ne s’arrĂȘte jamais, ça s’affine simplement Ă  chaque dĂ©cennie.

.

Toujours est-il qu’au fur et Ă  mesure de mes lectures, de mes recherches et de mon apprentissage, j’ai affinĂ© (et amĂ©liorĂ©) significativement ma liste de courses en Ă©cartant un bon nombre d’aliments de mon quotidien qui nuisaient Ă  mes performances sportives, ma rĂ©cupĂ©ration et Ă  ma santĂ©.

.

Alors voilĂ , aujourd’hui j’ai dĂ©cidĂ© de vous partager les 10 aliments que j’ai bannis de ma liste de courses, et pourquoi j’ai fait ces choix.

Bien sĂ»r il y a beaucoup plus que 10 aliments Ă  bannir de son caddie de courses quand on entreprend un rĂ©Ă©quilibrage alimentaire, et que l’on cherche Ă  bien manger pour mieux performer, mais il faut bien commencer par quelque chose ! 

.

Pour les plus curieuses et curieux d’entre vous je vous propose d’aller encore plus loin en tĂ©lĂ©chargeant gratuitement la partie 2 de cet article. Entre marketing, labels et cuisine rapide, c’est trĂšs difficile d’y voir clair au supermarchĂ© et de choisir les aliments les plus sains ! 

C’est pourquoi je suis ravie de vous partager mes 4 REGLES D’OR personnelles pour faire vos courses en toute sĂ©rĂ©nitĂ©.

.

C’est parti pour ma sĂ©lection des 10 aliments Ă  bannir de votre frigo, placard ou salon !

.

.

Quels sont les 10 aliments que j’ai bannis de ma liste de courses et pourquoi ?.

.

1. Le Nutella

.

Je pense que je n’ai pas besoin de vous faire un dessin pour celui-ci ? (Ah moins que comme moi par le passĂ© vous soyez un peu trop influencĂ© par les messages marketings trĂšs puissants qui qualifie le Nutella d’aliment excellent pour les enfants au goĂ»ter avec du lait et une bonne tartine de pain…).

Le Nutella Ă©tant constituĂ© uniquement de sucre et d’huile de palme (avec un pourcentage minuscule de noisettes pour le goĂ»t et la bonne conscience), il Ă©tait vital que je rompe avec cette vilaine habitude. Fini les pots Ă  la petite cuillĂšre et les tartines gĂ©nĂ©reuses. Mon carreau de chocolat noir fait aujourd’hui office de substitut (je vous en parle plus bas).

Pas terrible au dĂ©but mais avec un peu de volontĂ© tout se fait et cela fait plus de 3 ans que je n’ai pas rachetĂ© un pot de Nutella, quelque soit l’occasion.

Et vous, par quoi pouvez-vous remplacer votre cuillĂšre de Nutella ?

.

2. Le pain blanc

.

L’indice glycĂ©mique Ă©levĂ© du pain blanc ainsi que sa faible teneur en nutriments ne font pas du tout de lui un aliment “santĂ©â€. D’autant que le pain blanc, en France, c’est quelque chose de culturel, comme ancrĂ© dans nos gĂšnes !

Alors on prend du pain pour saucer puis on rajoute un peu de sauce pour finir le pain etc, etc, etc… Idem avec le fromage.

.

Bref, du pain on en mange toujours trop !

.

Je me suis ainsi rendus compte que je mangeais du pain sans rĂ©flĂ©chir, juste parce qu’il Ă©tait lĂ . Mais je me suis aperçue Ă©galement qu’il me coupait ponctuellement l’appĂ©tit, me dissuadant de finir mes lĂ©gumes ou de manger un fruit, pour finalement mourrir de faim une heure aprĂšs et me ruer sur des encas peu recommandables…! Alors je n’en ai plus du tout achetĂ©, pendant longtemps. Et ça a vraiment changĂ© la physionomie de mes repas. J’avais des repas plus Ă©quilibrĂ©s et qui me tenaient plus au corps.

Aujourd’hui il m’arrive de consommer Ă  nouveau du pain, pour des occasions particuliĂšres, mais c’est uniquement du pain au noix, pain aux cĂ©rĂ©ales, au maĂŻs
 qui vont m’apporter plus de nutriments intĂ©ressants.

Et vous, quel pain consommez-vous et surtout en quel quantité ?

.

3. Le lait de vache

.

J’étais tellement habituĂ©e Ă  consommer du lait de vache, enfant, que j’avais l’impression qu’il n’existait rien d’autre. J’avais vraiment l’impression qu’il faisait parti du quotidien (tout comme le pain et le sel Ă  l’époque d’ailleurs). Et puis un jour, je devais avoir 17 ou 18 ans, j’ai Ă©tĂ© initiĂ©e au thĂ© et lĂ  tout Ă  basculer ! Je pouvais prendre mon petit dĂ©jeuner au thĂ© et non plus au lait.

.

J’en ai tirĂ© 2 gros avantages : 

1ïžâƒŁ Mon petit dĂ©jeuner Ă©tait nettement moins calorique, surtout que je ne rajoutais plus une tonne de chocolat en poudre dedans 🙄.

2ïžâƒŁ Certains soucis de santĂ© ont disparu. En effet, sans ĂȘtre diagnostiquĂ©e “allergique au lait de vache” je dois y ĂȘtre intolĂ©rante, ou du moins sensible. Mais avant cela, le lait de vache faisait tellement partie de mon paysage culinaire que je n’imaginais pas une seule seconde qu’il puisse en ĂȘtre la cause.

.

Toujours est-il que mes problĂšmes digestifs, ballonnements et douleurs abdominales ont disparu, ainsi que la dĂ©sagrĂ©able sensation d’avoir en permanence les sinus bouchĂ©s, le nez pris. Autant vous dire que quelque soit le sport qu’on pratique ça change la vie !

.

Alors si vous aussi vous souffrez de maux dĂ©sagrĂ©ables (sans ĂȘtre forcĂ©ment graves, juste pĂ©nibles au quotidien) alors questionnez-vous sur votre “ami” le lait de vache. Aujourd’hui les produits laitiers sont de plus en plus dĂ©criĂ©s et leurs bienfaits font dĂ©bat. Ce n’est pas le thĂšme de cet article mais si vous ĂȘtes curieux n’hĂ©sitez pas Ă  creuser le sujet vous pourriez ĂȘtre surpris


.

MĂȘme si les boissons vĂ©gĂ©tales Ă  base de soja, d’avoine, d’amande, de coco ou autres, n’ont plus le droit de porter le nom de “lait”, elles n’en sont pas moins un excellent substitut pour ceux qui aiment boire chaud au petit dĂ©jeuner par exemple. A part dans le cas des nourrissons, elles sont bien meilleures pour la santĂ© et bien plus digeste. On retrouve les prĂ©tendus bienfaits du lait de vache, tels que le calcium, dans bien d’autres aliments et notamment dans les lĂ©gumes.


.

4. Le sel

.

La consommation de sel est addictive, tout comme celle du sucre.

Plus on sale et on plus a besoin de saler encore plus. Une surconsommation de sel peut ĂȘtre particuliĂšrement nocive pour la santĂ© : hypertension, problĂšmes cardio-vasculaires… Sans aller jusque-lĂ , la rĂ©tention d’eau et la cellulite sont souvent liĂ©es Ă  une surconsommation de sel.

Certes le corps (et c’est encore plus vrai pour les sportifs), a besoin de sodium et de potassium pour bien fonctionner. Mais le souci est que notre alimentation moderne est ultra salĂ©e et dĂ©passe haut la main l’apport de sel nĂ©cessaire Ă  notre organisme.

Tout ce que nous achetons (sauf produits bruts) est salĂ© : le pain, les plats prĂ©parĂ©s, certaines conserves, les surgelĂ©s, les plats Ă  emporter, les menus au restaurant etc etc. Alors pour palier Ă  cette dĂ©rive, j’ai supprimĂ© Ă  99% le sel de mon alimentation maison : je ne sale aucune de mes prĂ©parations sauf les abats et les steaks. Quand je mange Ă  l’extĂ©rieur je mange, de fait, plus salĂ©, mais je ne suis pas en surconsommation permanente.

Faites le teste et finalement vous serez surpris de constater que ça ne me manque pas une seule seconde ! Bien au contraire, vous allez retrouver le goût de certains aliments, notamment les légumes, et vous allez développer vos connaissances en herbes, épices et condiments, qui sont mille fois meilleurs pour votre santé.

 

Et si vous avez du mal Ă  vous passer de votre “sel de table quotidien”, allez jeter oeil Ă  l’article de JĂ©rĂ©my : 6,5 astuces pour se passer de sel !

.

5. Les jus de fruits

.

TrÚs vite je me suis rendue compte que les jus de fruits industriels se séparaient en 2 catégories : 

1ïžâƒŁ Les soit-disant “jus de fruits” qui sont en rĂ©alitĂ© des bouteilles d’eau saveur xxxx (comprenez “orange”, “fruits de la passion”, “pamplemousse” etc.) : ce qui se traduit par de l’eau extrĂȘmement sucrĂ©e. Pas de fibre du fruit, aucune vitamine, rien.

2ïžâƒŁ Les bouteilles de jus de fruits “100% pur jus”, qui elles aussi sont extrĂȘmement sucrĂ©es, prĂ©sentent un indice glycĂ©mique particuliĂšrement Ă©levĂ©es et sont trĂšs indigestes pour votre organisme.

.

Donc aujourd’hui je mange des fruits et c’est tout. C’est moins cher, et en plus je sais d’oĂč viennent les fruits ! Je ne fais pas non plus (ou trĂšs trĂšs peu) de jus de fruits maison, car dĂ©pourvus de leurs fibres les fruits ont un IG trop Ă©levĂ©. Par contre je compense avec des jus de lĂ©gumes qui sont un vĂ©ritable feu d’artifices pour les papilles !

.

6. Les céréales du petit-déjeuner

.

J’ai Ă©tĂ© Ă©levĂ©e au bol de lait / cĂ©rĂ©ales pendant toute mon enfance. Alors ça n’a pas Ă©tĂ© facile du tout de rompre avec cette douce habitude rĂ©confortante. Seulement Ă  l’époque (il y a 20 ans en arriĂšre), personne ne dĂ©battait sur les “bienfaits” des cĂ©rĂ©ales du petit dĂ©jeuner. C’était rapide Ă  manger, pratique pour les parents, les enfants en raffolaient et le marketing n’étaient jamais Ă  court d’idĂ©es pour mettre en avant les avantages de ces aliments miracle.

Aujourd’hui c’est une toute autre histoire. Les recherches les plus sĂ©rieuses et les plus rĂ©centes montrent l’impact nĂ©gatif des cĂ©rĂ©ales du petit dĂ©jeuner sur la santĂ© physique et intellectuelle des consommateurs et notamment des enfants : trouble de la concentration et de la mĂ©moire, fatigue, agressivitĂ©, fragilitĂ© du systĂšme immunitaire etc.

.

En fait, mes cĂ©rĂ©ales du matin Ă©taient similaires Ă  des carreaux de sucre que je versais dans mon bol ! C’Ă©tait le moment de tirer sur la sonnette d’alarme et de tout mettre en oeuvre pour trouver une alternative !

.

J’ai essayĂ© plusieurs choses : pain, biscotte, cracotte, pain de mie, madeleine et quatre-quart, gĂąteaux en tout genre
 Bon vous l’avez compris je faisais fausse route
 Tous ces produits font aussi partie de la liste des aliments que j’ai finis par bannir de ma liste de courses.

.

La solution Ă©tait sous mes yeux : il fallait que je cuisine. Mais QUOI ?

Quoi cuisiner quand on n’a pas le temps ? Quand on se lĂšve toujours au dernier moment pour partir au travail et qu’on n’a pas du tout le temps de se mettre en cuisine ?

.

La solution ULTIME fut le PANCAKE.

.

Une recette de pancake saine et facile à cuisiner, que je pouvais préparer la veille et qui allait me caler pour toute la matinée ! 

Et vous, vous mangez quoi au petit déjeuner ?

.

Si vous aussi vous voulez rompre avec vos cĂ©rĂ©ales du petit-dĂ©jeuner, l’alternative est forcĂ©ment dans Pancakes en Folie !

.

7. Le chocolat au lait

.

J’étais une grande fan du chocolat au lait ! Ce doit ĂȘtre de famille, merci Papa 😉 ! 

Avec des noisettes, des grains de riz soufflés, en oeuf ou en tablette tout y passait.

Et puis un jour la raison a pris le dessus. Je me suis rendue compte que manger 1 carreau de chocolat finissait toujours par en manger 10 ! Et vlan la quantitĂ© de sucre ingurgitĂ© đŸ˜±.

.

Alors j’ai essayĂ© un jour de remplacer mon chocolat au lait par du chocolat noir.

Surprise !

Plus subtil, plus goĂ»tu, plus intense aussi, il est Ă  la fois moins sucrĂ© et moins addictif. 1 carreau me suffisait et je le dĂ©gustais beaucoup plus. Bingo c’était gagnĂ©, mon addiction au chocolat au lait avait disparu.
Pour que ce soit plus visuel, voici un petit topo des 2 compositions :

.

Chocolat au lait

▶Kcal : 530

đŸ„‘Â Lipide : 29%
🍠 Glucides : 59%
🍗 ProtĂ©ines : 6%

Chocolat noir 70%

▶Kcal : 580

đŸ„‘Â Lipides : 42%
🍠 Glucides : 35%
🍗 ProtĂ©ines : 9%

.

Bien plus riche en matiĂšres grasses vĂ©gĂ©tales le chocolat noir apporte de l’Ă©nergie sans provoquer de pic de glycĂ©mie (pic qui se traduit par un coup de fatigue 1h30 aprĂšs ingestion et appelle Ă  nouveau Ă  consommer du sucre). 

L’intĂ©rĂȘt du chocolat noir est Ă©galement d’ĂȘtre source d’antioxydants, de sĂ©rotonine et de magnĂ©sium. Que du bon pour la rĂ©cupĂ©ration sportive et la motivation. Maintenant c’est comme pour tout, “la dose fait le poison”, alors il n’y a aucune raison de dĂ©vorer la plaquette ! Mais un carreau par jour pour ceux qui ne consomment pas de biscuit ou gĂąteau c’est un bon deal !

.
Et vous, vous ĂȘtes plutĂŽt chocolat au lait ou chocolat noir ?

.

8. Les madeleines et quatre-quarts

.

Bon sans grande surprise ces gĂąteaux addictifs n’ont aucun intĂ©rĂȘt sur le plan nutritionnel.

Chargés en gras et en sucre ce sont des bombes caloriques complÚtement inutiles au corps.

J’ai eu terriblement du mal Ă  m’en passer 
! Je les mangeais par dizaines, trempĂ©s dans mon thĂ© Ă  tout moment de la journĂ©e
 😖

.

Cela fait 1 an et demi que je n’en ai plus achetĂ© et devinez quoi 
?

On s’en remet trùs bien !

.

Finalement je me suis rendue compte que ces grignotages ne rĂ©pondaient pas du tout Ă  une faim rĂ©elle mais juste Ă  une habitude et Ă  une attirance des produits sucrĂ©s. C’est une libĂ©ration de ne plus en avoir “besoin”. Surtout que les coups de fatigues qu’ils engendraient Ă©taient vraiment dĂ©sagrĂ©ables et pĂ©nalisants.

Aujourd’hui, quand j’ai vraiment faim, je me prĂ©pare un encas sain et Ă©quilibrĂ© qui rĂ©ellement apportera quelque chose d’intĂ©ressant Ă  mon corps, me permettra d’avoir de l’énergie, de bien rĂ©cupĂ©rer aprĂšs un effort, d’avoir plus de vitalitĂ© et qui me gĂ©nĂšre un rĂ©el effet de satiĂ©tĂ©.

.

Le plus facile Ă  prĂ©parer des encas sains est le pancakes ! DĂ©licieux et personnalisable Ă  souhaits j’en raffole. Il cale bien et apporte Ă  mon corps tout ce dont il a besoin : protĂ©ines, lipides de bonne qualitĂ©, glucides simple et/ou complexes. 

Et vous quels sont vos encas sains préférés ? Par quoi pourriez-vous remplacer vos grignotages intempestifs trop sucrés ?

.

Si c’est le manque d’idĂ©es recettes qui vous manque, pas de panique, vous ĂȘtes au bon endroit !
Découvrez plus de 30 idées recettes à tester en cliquant ici : Découvrir Pancakes en folie !

.

9. Les soupes industrielles

.

⚠ Regardez la liste des ingrĂ©dients au dos du paquet et vous constaterez qu’il n’y a pas que des lĂ©gumes dans les soupes industrielles. Souvent il y est rajoutĂ© du sucre, du sel, beaucoup d’eau et des additifs de toute sorte. 

⚠ La cuisson excessive, liĂ©e au mode de conservation qui se doit ĂȘtre fiable, se traduit par une disparition des fibres, vitamines et minĂ©raux initialement prĂ©sents dans les lĂ©gumes utilisĂ©s.

⚠ Nous n’avons pas de traçabilitĂ© sur la provenance et l’exploitation des lĂ©gumes utilisĂ©s.

.

Mon conseil : faites vos propres soupes maison ! Vous savez d’oĂč viennent les lĂ©gumes, vous n’ĂȘtes pas obligĂ©s de saler tant que ce n’est pas utile, et bien sĂ»r vous n’allez pas ajouter de sucre. Personnellement je ne mouline pas trop les morceaux et je cuits mes lĂ©gumes Ă  la vapeur pour une meilleure conservation de leurs apports nutritifs.

.

10. Les compotes

.

⚠ Comme les soupes industrielles, il est difficile de savoir d’oĂč viennent les fruits transformĂ©s en compotes

⚠ Ce ne sont pas les meilleurs fruits, ni mĂȘme les meilleurs morceaux des fruits qui sont transformĂ©s en compotes : tout est broyĂ© tant que ça fait du poids et du donc produit en plus…

⚠ Il y a Ă©galement la prĂ©sence d’additifs et de sucre Ă  outrance (sauf si vous achetez exclusivement BIO et sans sucre ajoutĂ©)

⚠ Les bĂ©nĂ©fices nutritionnels sont minimes comparĂ©s aux fruits en eux-mĂȘme

⚠ La consommation de compotes ne procure aucun effet de satiĂ©tĂ© et je trouvais que je consommais des calories inutiles, qui par contre, continuaient d’alimenter mon attachement maladif au sucre.

.

Mon conseil : consommez des fruits crus entiers ! Il y a plus d’intĂ©rĂȘt nutritionnel. Et lorsqu’il vous arrive de faire des compotes (pour conserver des fruits en trop grande quantitĂ© par exemple) alors veillez Ă  cuire les fruits Ă  la vapeur et Ă  ne pas en faire de la charpie ! 

.

.

Et voilĂ  maintenant vous savez tout !

Si vous suivez la mĂȘme dĂ©marche que moi alors il est temps de bannir ces 10 aliments de votre caddie de courses. 

Commencez dĂ©s maintenant par 1 de ces 10 aliments et puis le reste suivra. Avec une pointe de rigueur et de prise de conscience cela deviendra naturel pour vous aussi ! Faites-vous confiance 😊

.

Maintenant si vous voulez aller plus loin je vous propose de tĂ©lĂ©charger gratuitement mes 4 REGLES D’OR personnelles que j’applique systĂ©matiquement quand je fais mes courses.

Je veux ce qu’il y a de mieux dans l’assiette de mon petit garçon et de toute la famille, alors je fais extrĂȘmement attention Ă  ces 4 PIEGES encore peu connus !

.

J’espĂšre que cet article vous a plu et que vous allez pouvoir mettre en place de nouvelles habitudes alimentaires dans votre quotidien pour veiller sur votre ligne en maĂźtrisant votre santĂ©.

N’hĂ©sitez pas Ă  me laisser vos commentaires en bas de l’article et Ă  partager autour de vous cette sĂ©lection de 10 aliments Ă  bannir de sa cuisine !

.

A trĂšs vite sur Fit-meal.

 

 

Le sport je connais. Depuis longtemps. I love it. La cuisine je connais aussi. Depuis longtemps. Easy. Par contre la cuisine adaptée aux sportifs, pas si simple ! AprÚs une bonne dose de curiosité et de remise en question j'ai découvert qu'une bonne alimentation passait par une bonne connaissance de son corps et de la nutrition. Aujourd'hui je partage tout ça avec vous !

  • Heidi
    17 octobre 2019 at 14 h 17 min

    Bonjour Aurélie! Super article dans lequel je me retrouve pas mal !
    J’aspire Ă  me nourrir sainement en privilĂ©giant la qualitĂ© et les produits locaux. Du coup, j’ai aussi arrĂȘtĂ© la plupart des Ă©lĂ©ments que tu as citĂ©s. Mauvaises habitudes qu’on a depuis l’enfance !
    Par contre, je continue de consommer des produits laitiers mais pas de vache, plutĂŽt chĂšvre et brebis. Au petit-dĂ©jeuner, j’ai aussi du mal Ă  me passer d’un bon muesli/cruesli que je prends en biocoop,.. plus sains que les cĂ©rĂ©ales classiques mais qui restent trĂšs sucrĂ©s j’imagine. Par contre, je combine souvent Ă  des oeufs brouillĂ©s pour me caler toute la matinĂ©e !
    Tu parles des pancakes, mais sont-ils à base de farine de blé ? Proposes-tu des recettes de pancakes sans gluten ? Si oui, est-ce que ça se tient bien ?

    Merci pour tous ces articles intéressants !

    • AurĂ©lie
      18 octobre 2019 at 10 h 40 min

      Bonjour Heidi,
      Merci pour ton retour !
      Je n’ai pas en tĂȘte la composition des muesli/cruesli que tu cites mais effectivement souvent ce type de cĂ©rĂ©ales restent trĂšs/trop sucrĂ©s, surtout au petit dĂ©jeuner ou notre sensibilitĂ© Ă  l’insuline est la plus importante. En tout cas top pour les oeufs !
      Voici 3 alternatives à tes céréales que je peux te conseiller :
      – faire ton muesli toi mĂȘme ! Comme ça tu sais ce qu’il y a dedans et tu peux l’adapter Ă  tes envies et tes besoins. Nous avons une recette de muesli maison sur le site. Le sucre que tu pourras rajouter en toute petite quantitĂ© sera du miel ou du sirop d’Ă©rable Ă©ventuellement. Et puis ça se conserve bien 🙂
      – ensuite bien sĂ»r il y a les pancakes, alors oui les pancakes sans gluten sont trĂšs bons et se tiennent bien ! Il suffit de changer la farine de blĂ© par de la farine de patate douce, de la farine de chĂątaigne, de sarrasin ou encore de riz ou de teff. Tu trouveras plusieurs idĂ©es recettes sans gluten qui te plairont dans “Pancakes en Folie“. Ou sinon tu peux innover et utiliser des farines sans gluten 🙂
      – et enfin, toi qui aime les oeufs, tu devrais aimer la recette des petites galettes Ă  la banane qu’on va sortir d’ici une ou deux semaine sur Fit-meal. A base d’oeuf, de banane, de fĂ©culent type amarante ou quinoa, olĂ©agineux et Ă©ventuellement Ă©clats de chocolat noir. C’est sans gluten et particuliĂšrement bon pour la santĂ© du cerveau et du microbiote. En ce moment je mange cela tous les matins et cela fait le goĂ»ter de mon fils aussi !
      Bonne journĂ©e Ă  toi 🙂

  • Heidi
    18 octobre 2019 at 11 h 18 min

    Super, j’ai hĂąte de dĂ©couvrir cette recette de galette! Merci !

Laisser un commentaire