fbpx

đŸ§—â€â™€ïž Booster votre rĂ©cupĂ©ration grĂące Ă  votre alimentation

.

Dans cet article nous allons voir ensemble comment bien rĂ©cupĂ©rer d’un effort physique grĂące Ă  son assiette : quoi manger et quand manger pour ĂȘtre prĂ©cis. En effet, certains aliments sont particuliĂšrement Ă  Ă©viter et d’autres sont Ă  favoriser sans hĂ©siter. Bonne lecture !

.


.

Pour fonctionner, se mouvoir, mais aussi penser, votre corps a besoin d’énergie. 

D’oĂč vient cette Ă©nergie vitale ? 

De votre assiette.

Les aliments sont composĂ©s de nutriments, qui vont ĂȘtre dĂ©coupĂ©s par les enzymes de votre systĂšme digestif, puis emmenĂ©s par le sang dans tous les organes de votre corps pour les alimenter : muscles, foie, reins, coeur, poumons etc.

Ainsi, plus l’activitĂ© de votre corps est importante -ce qui est le cas dans toutes les activitĂ©s physiques- plus votre organisme consomme de nutriments et plus l’alimentation doit ĂȘtre adaptĂ©e.

Vous pouvez donc imaginer que l’alimentation a un rĂŽle Ă  jouer avant un effort sportif : mieux vous mangez, plus vous avez d’énergie et plus vous performez. C’est Ă©galement vrai si le temps de votre activitĂ© sportive est important (> Ă  1h30), il faudra vous ravitailler pour maintenir le niveau de vos performances. 

Mais savez-vous qu’une alimentation adaptĂ©e est Ă©galement la clĂ© d’une bonne rĂ©cupĂ©ration aprĂšs un effort physique ? 

Certes votre sĂ©ance est terminĂ©e et vous n’ĂȘtes donc plus en recherche de performance, mais il faut penser Ă  s’occuper de reconstruire les muscles, tendons, fascias dont les fibres ont Ă©tĂ© abĂźmĂ©s lors de votre effort !

Et c’est votre assiette qui vous va apporter le “matĂ©riel” de reconstruction.

.

AprĂšs la lecture de cet article vous saurez :

.

✅ quoi manger aprĂšs un effort pour mieux rĂ©cupĂ©rer

✅ quels aliments Ă©viter pour ne pas que vos douleurs et courbatures s’Ă©ternisent

✅ quelles habitudes alimentaires sont les plus bĂ©nĂ©fiques pour enchaĂźner les efforts sans s’épuiser

✅ quelle est le rîle de l’hydratation aprùs votre sport

.

Si vous voulez juste obtenir directement la liste des 20 aliments Ă  favoriser aprĂšs votre entraĂźnement ou compĂ©tition alors rendez-vous en fin d’article, et si vous souhaitez tout comprendre de A Ă  Z (ce que je vous recommande bien entendu), je vous accompagne pas Ă  pas.

.

.

Récupération et alimentation : généralités

.

On peut lire un peu partout -et j’en fais partie- qu’il faut avoir une “alimentation adaptĂ©e” lorsqu’on fait du sport et notamment pour bien rĂ©cupĂ©rer.
Mais savez-vous ce que signifie rĂ©ellement “adaptĂ©e” ? 

DerriÚre ce terme un peu flou se cache 3 notions finalement trÚs simples :  quantité / répartition / qualité.

.

Adapter la quantité de votre assiette 

.

Vous devez manger plus, sans toutefois aller dans l’excĂšs. Quand vous pratiquez une activitĂ© vous dĂ©pensez plus d’énergie que si vous Ă©tiez tranquillement allongĂ© sur votre canapĂ© ! Par consĂ©quent ce delta positif d’énergie doit ĂȘtre compensĂ© par une quantitĂ© plus importante de carburant donc
 de nourriture. Maintenant si vous mangez trop, c’est Ă  dire plus que ce que vous avez dĂ©pensĂ© d’énergie lors de votre sport, alors votre corps va stocker le surplus sous forme de graisse. Ce phĂ©nomĂšne n’est pas visible aprĂšs un seul excĂšs, mais si c’est systĂ©matique alors vous commencez Ă  vous en rendre compte sur la balance et sur vos performances, plus de poids Ă  “tracter” sur les murs
 ça se ressent !

.

Respecter la répartition des macro-nutriments dont le corps a besoin 

.

A noter : le terme “nutriment” regroupe les macronutriments et les micronutriments

🔾 Les macro-nutriments sont les Ă©lĂ©ments qui apportent de l’énergie : ce sont les glucides, les lipides et les protĂ©ines.
🔾 Les micro-nutriments sont les Ă©lĂ©ments qui aident l’ensemble de l’organisme Ă  fonctionner et justement Ă  synthĂ©tiser les macro-nutriments : ce sont les vitamines et les minĂ©raux.

.

Votre organisme va avoir besoin de chaque macro-nutriment :

.

▶ glucides : famille comprenant les sucres lents, les sucres rapides et les fibres

▶ lipides : famille comprenant les divers acides gras (omĂ©ga 3, omĂ©ga 6, omĂ©ga 9, acides gras saturĂ©s
)

▶ protĂ©ines : famille comprenant les sources de protĂ©ines animales (poisson, viande
) et vĂ©gĂ©tales (tofu, lĂ©gumineuses, graines
) 

.

Par contre ces nutriments ne sont pas Ă  apporter dans les mĂȘmes proportions.

.

⚠ Attention !

Cela ne signifie pas que vous devez manger 50% de produits glucidiques ou 30% de produits riches en matiÚres grasses ! 

En effet, les aliments (sauf exception comme les huiles) ne sont pas uniquement composĂ©s d’un seul type de macro-nutriment. 

Par exemple dans du saumon vous avez : 13% de lipides et 20% de protéines ; dans du riz basmati vous avez 40% de glucides, 2,5% de lipides et 4,5% de protéines. 

Les applications de calcul de calories (appelĂ©es aussi compteurs de calories ou tracker de calories) vous fournissent ces informations, sinon vous avez juste Ă  regarder l’étiquette au dos des paquets !

.

Apporter des aliments de bonne qualité 

.

Prenons l’image d’une voiture essence qui se trouve Ă  sec -comme vous aprĂšs un effort intense !-, si vous lui apportez (mĂȘme en trĂšs grande quantitĂ©), du carburant diesel et bien c’est fichu, la voiture reste immobile. Cet exemple est extrĂȘme car mĂȘme si vous mangez n’importe quoi vous allez quand mĂȘme bouger, mais vous bougerez moins bien et moins vite qu’avec un “carburant” adaptĂ©. Vous aurez des douleurs ou des courbatures qui durent dans le temps, vous serez fatiguĂ© et peinerez Ă  retrouver toute votre vitalitĂ©. Alors qu’avec un bon “carburant”, votre organisme pourra se rĂ©gĂ©nĂ©rer et sera en forme bien plus rapidement. Sans compter que cela joue un rĂŽle clĂ© sur votre santĂ© Ă  long terme : vous ne tirez pas sur la corde, vous n’obligez pas votre corps Ă  puiser dans ses rĂ©serves et bouleverser ses Ă©quilibres vitaux.

.

La notion de quantitĂ© est trĂšs personnelle Ă  chacun d’entre vous : cela dĂ©pend de votre Ăąge, de votre sexe, de votre taille, de votre poids et de votre mĂ©tabolisme. La notion de rĂ©partition est assez figĂ©e quant Ă  elle, c’est une hypothĂšse de base avancĂ©e par la science en fonction de l’étude de la consommation en “carburant” des diffĂ©rents organes du corps.

Par contre, manger des aliments de qualitĂ© est un vaste sujet et pour faire des choix Ă©clairĂ©s lorsqu’on fait ses courses, il faut avoir de bonnes bases en nutrition. 

C’est donc cette derniĂšre partie, qui me passionne, que je vais vous dĂ©veloppez Ă  prĂ©sent ! D’ici quelques minutes vous aurez dĂ©jĂ  de trĂšs bonnes connaissances en nutrition et saurez quoi manger aprĂšs un effort.

.

.

Quelles sont les aliments Ă  Ă©viter

.

Le plus important, aprĂšs un effort, est d’éviter la sur-inflammation du corps afin qu’il puisse se concentrer sur la reconstruction des muscles, des fibres tendineuses, des fascias etc. sans avoir d’autres soucis Ă  gĂ©rer. S’il y a le feu chez vous et que les pompiers arrivent, il iront plus vite Ă  l’éteindre s’il est localisĂ© uniquement dans votre jardin, que s’il y en a partout Ă  l’étage, dans la cuisine, dans le garage et jusque dans la cabane au fond de la cour.

.

Les aliments “pro-inflammatoires” et ralentissant votre rĂ©cupĂ©ration sont les suivants : 

.

❌ Les aliments ultra-transformĂ©s

❌ Le sucre raffinĂ©

❌ Le gluten et le lactose

.

Les aliments ultra-transformés

.

Que signifie aliment ultra-transformés ?

.

AbrĂ©gĂ©s en A.U.T., ces aliments s’opposent aux aliments bruts, qu’on trouve dans la nature et qui sont directement consommables (avec ou sans cuisson).   

Ce sont les aliments crĂ©Ă©s par l’industrie agro-alimentaire et qui sont particuliĂšrement mis en avant par un marketing trĂšs agressif : packaging colorĂ©s, attirants, promesses douteuses, …

.

Exemples d’Aliments Ultra-TransformĂ©s

đŸ„Ł les cĂ©rĂ©ales du petit dĂ©jeuner, 

🍭 les friandises (bonbons, Mars, Bounty
) 

đŸ„ les viennoiseries 

đŸČ les plats prĂ©parĂ©s

🍔 la nourriture de fast food


 

Autre exemple trÚs parlant : un poisson est un aliment non transformé, brut, du poisson en conserve est un aliment transformé et des bùtonnets de poisson panés sont un aliment ultra-transformé.

.

Quel est le problÚme avec les AUT ? 

.

Les AUT vous apportent principalement des calories dites “vides” : vous n’avez que des protĂ©ines, des lipides et des glucides de trĂšs mauvaise qualitĂ© et les vitamines et minĂ©raux, de leur cĂŽtĂ©, sont quasi inexistants. En parallĂšle, ils sont trĂšs riches en sucres raffinĂ©s et additifs de toute sortes, trĂšs toxiques pour votre corps et pro-inflammatoires.

.

Le sucre raffiné

.

Je suis dĂ©solĂ©e de vous l’annoncer mais il est temps de dire stop aux sodas et sucreries (entre autres). Tous les produits sucrĂ©s industriels impactent directement votre taux de sucre sanguin provoquant fatigue et hypoglycĂ©mie. De plus, le sucre est le repas prĂ©fĂ©rĂ© des champignons et mauvaises bactĂ©ries (sur lesquels je reviendrais plus bas) et leur permet de se dĂ©velopper au dĂ©triment de vos bonnes bactĂ©ries. Celles-ci ne peuvent donc pas vous aider, comme elles devraient, Ă  synthĂ©tiser les molĂ©cules dont vos muscles et vos organes ont besoins pour se reconstruire dans les meilleurs dĂ©lais.

.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents type de glucides, vous pouvez consulter notre article :

Glucides autour de l’effort : bien les connaütre pour bien les choisir.

Cela vous permettra Ă©galement de dĂ©couvrir ou approfondir la notion d’indice glycĂ©mique, essentielle Ă  connaĂźtre lorsqu’on pratique une activitĂ© physique quelle qu’elle soit.

.

Les produits laitiers et les produits céréaliers à base de gluten

.

Ces aliments provoquent l’acidification et donc de l’inflammation pour votre corps que vous y soyez allergiques, intolĂ©rants, sensibles ou pas. Ils prĂ©sentent un ph infĂ©rieur Ă  7,4, et viennent ajouter une aciditĂ© supplĂ©mentaire Ă  votre organisme dĂ©jĂ  plus acide qu’à la normal en raison de l’effort fourni. 

Le caractĂšre acidifiant est vrai pour l’ensemble des cĂ©rĂ©ales mais c’est encore plus net pour les produits cĂ©rĂ©aliers Ă  base de gluten, bien plus durs Ă  digĂ©rer et favorisant une porositĂ© de l’intestin trĂšs dĂ©lĂ©tĂšre au fil des annĂ©es.

.

Le gluten est la molĂ©cule qu’on retrouve dans le blĂ© et ses dĂ©rivĂ©s, ainsi que dans le seigle, le kamut, l’orge et l’épeautre

Une grande partie de la population serait sensible au gluten sans mĂȘme le savoir ! En effet, le diagnostic peut s’avĂ©rer difficile car les symptĂŽmes sont trĂšs variĂ©s. 

  • douleurs intestinales,
  • fatigue chronique,
  • problĂšmes de peau,
  • problĂšmes de transit,
  • arthrose,
  • aciditĂ© au niveau de l’estomac,
  • 


Seul un régime alimentaire exempt de gluten sur plusieurs semaines permet de savoir si les problÚmes viennent bien de lui.  

.

.

Quels sont les aliments Ă  favoriser ?

.

En Ă©vitant la consommation des familles d’aliments citĂ©es au-dessus et en adoptant de bonnes habitudes alimentaires, vous allez voir votre rĂ©cupĂ©ration s’accĂ©lĂ©rer et votre bien-ĂȘtre aprĂšs l’entraĂźnement ou la compĂ©tition grandir.

.

Que ce soit dans votre collation ou votre repas d’’aprĂšs sport’ il est trĂšs facile de remplacer les cĂ©rĂ©ales ou les produits laitiers par des lĂ©gumineuses (lentilles, haricots, pois chiches
) ou tubercules (patate douce, topinambours
) et des boissons vĂ©gĂ©tales pour obtenir les calories dont vous avez besoins sans les inconvĂ©nients que je vous ai citĂ©s plus haut. 

.

Et ceci n’est qu’un exemple ! 

En réalité vous avez un large choix 

.

Parmi ces familles d’aliments naturels vous allez trouver toutes les vitamines, les minĂ©raux, les protĂ©ines, les bons glucides, les bons lipides, les antioxydants et les fibres dont vous avez besoin.

.

Les aliments glucidiques 

.

Votre stock de glycogĂšne (c’est Ă  dire le glucose stockĂ© dans vos muscles) est vide aprĂšs un effort. Il faut le recharger en mangeant des glucides. Le glucose est apportĂ© par les sucres dits ‘simples’ ou ‘rapides’ mais Ă©galement par les sucres dits ‘complexes’ ou ‘lents’.

Le plus important est de vous orienter vers des sucres naturels.

.

  • les cĂ©rĂ©ales sans gluten ou pseudo-cĂ©rĂ©ales, ayant un faible impact sur le taux de glycĂ©mie (sarrasin, amarante, riz basmati, riz semi-complet, cĂ©rĂ©ales germĂ©es, avoine complĂšte, quinoa blanc, noir ou rouge, millet, sorgho
)
  • les lĂ©gumineuses (lentilles, pois chiche, haricots blancs, rouges ou noirs, lentilles corail
)
  • les racines et tubercules (patates douces, betteraves, radis, cĂ©leri-raves, topinambours, pommes de terre, carottes, panais
)
  • les fruits (banane, fruits rouges, agrumes, ananas, pomme
)
  • le miel (miel local bio)

.

Les aliments protéinés  

.

Les protĂ©ines vont permettre la reconstruction des tissus. Les sources de protĂ©ines sont variĂ©es. Vous avez les protĂ©ines d’origine animale et les protĂ©ines d’origine vĂ©gĂ©tale. Souvent la seconde est oubliĂ©e au profit de la premiĂšre mais c’est une erreur qui conduit Ă  une mauvaise digestion. Donc ne nĂ©gligez pas les vĂ©gĂ©taux ! ARTICLE QUI ARRIVE EN LIEN 

.

  • les lĂ©gumineuses (lentilles, pois chiche, haricots blancs, rouges ou noirs, lentilles corail
)
  • les graines (graines de chia, de chanvre, de lin
)
  • les viandes (poulet, dinde, veau, agneau, canard
)
  • les poissons (aiglefin, cabillaud, colin, saumon, sardines
)
  • les oeufs

.

Les aliments riches en fibres 

.

Les fibres sont connues pour favoriser le transit mais on oublie souvent de dire pourquoi : parce qu’elles sont la principale source d’alimentation des bonnes bactĂ©ries peuplant votre flore intestinale. Autrement dit, en mangeant des fibres vous apportez un repas de roi Ă  votre microbiote intestinal qui peut jouer son rĂŽle Ă  merveille et permettre un transit Ă©quilibrĂ©.

.

🐛 Zoom sur le microbiote intestinal (flore intestinale)

Votre microbiote intestinal est composĂ© d’environ 100 000 milliards de bactĂ©ries (et aussi de champignons) de diffĂ©rentes espĂšces.

Jusqu’à trĂšs rĂ©cemment on avait toujours considĂ©rĂ© les bactĂ©ries comme source de maladies et de graves problĂšmes de santĂ©. Seulement voilĂ , cette vision du monde bactĂ©rien Ă©tait trĂšs erronĂ©e. Il s’avĂšre qu’il existe des bactĂ©ries pathogĂšnes mais Ă©galement des bonnes bactĂ©ries : des bactĂ©ries qui nous protĂšgent.

Au sein de notre flore intestinale l’équilibre est prĂ©caire :

✅ bien nourries nos bonnes bactĂ©ries jouent un rĂŽle capital sur la production de vitamines, elles favorisent un bon transit, renforcent notre systĂšme immunitaire et contrĂŽlent le taux d’inflammation de l’organisme,

❌ mal nourries elles meurent et la place est libre pour les bactĂ©ries pathogĂšnes, pro-inflammatoires, co-responsables de nombreux maux de sociĂ©tĂ©s tels que le diabĂšte de type 2, l’obĂ©sitĂ©, la dĂ©pression, les maladies dĂ©gĂ©nĂ©ratives


Si votre intestin va bien, alors vous allez bien.

En tant que sportif votre corps est plus sollicitĂ©, il est donc normal d’ĂȘtre encore plus vigilant Ă  ce que vous lui apportez pour le “bichonner” et rester en bonne santĂ© le plus longtemps possible !

.

  • les lĂ©gumes (brocoli, chou de choucroute, haricots verts
  • les lĂ©gumineuses (lentilles, pois chiche, haricots blancs, rouges ou noirs, lentilles corail
)
  • les racines et tubercules (patates douces, betteraves, radis, cĂ©leri-raves, topinambours, pommes de terre, carottes, panais
)
  • les graines (graines de chia, de chanvre, de lin
)
  • les Ă©pices, herbes aromatiques et lĂ©gumes aromatiques (cannelle, gingembre, curcuma, romarin, persil, ciboulette, poireaux, oignon, ail
)
  • les fruits (banane, fruits rouges, agrumes, ananas, pomme
)
  • les olĂ©agineux (noix, noix du brĂ©sil, noisettes, amandes, noix de pĂ©can
) 
  • les algues (la spiruline Ă©tant la plus connue)

.

Les aliments riches en lipides, en vitamines et en minéraux 

.

Je vous disais plus haut que les vitamines et minĂ©raux permettent Ă  l’organisme de bien fonctionner, ils influent votre mĂ©tabolisme. C’est Ă©galement vrai pour les lipides qui, au-delĂ  de leur apport calorique, joue un rĂŽle au niveau du systĂšme immunitaire, de la rĂ©gĂ©nĂ©ration des cellules, et mĂȘme de la qualitĂ© des interactions entre les neurones par exemple. Par contre ici je parle de lipides de qualitĂ© : les omĂ©ga 3 et les omĂ©ga 9 par exemple, dont notre alimentation moderne est particuliĂšrement carencĂ©e.

.

  • les lĂ©gumes et fruits en jus 
  • les graines (graines de chia, de chanvre, de lin
)
  • les Ă©pices, herbes aromatiques et lĂ©gumes aromatiques (cannelle, gingembre, curcuma, romarin, persil, ciboulette, poireaux, oignon, ail
)
  • les olĂ©agineux (noix, noix du brĂ©sil, noisettes, amandes, noix de pĂ©can
) 
  • les poissons gras (saumon, sardines, maquereaux..)
  • les algues (la spiruline Ă©tant la plus connue)

.

Le rĂŽle clĂ© de l’hydratation

.

Quoi boire ?

Vos muscles, constituĂ©s Ă  plus de 70% d’eau, sont trĂšs sensibles au manque d’eau. La dĂ©shydratation se traduit par un Ă©tat de fatigue intense, des maux de tĂȘte, voir mĂȘme des Ă©tourdissements.

.

Selon les conditions climatiques sous lesquelles vous pratiquez une activitĂ©, vous allez devoir plus ou moins vous hydratez tout au long de votre activitĂ© mais Ă©galement aprĂšs. Et puis n’oublions pas que l’eau est source de minĂ©raux indispensables Ă  la bonne santĂ© de vos muscles.

.

Car oui, quand je dis “s’hydrater” je parle bien sĂ»r d’eau principalement !

.

Buvez de prĂ©fĂ©rence des eaux minĂ©rales. En rĂ©cupĂ©ration, les boissons gazeuses sont ainsi idĂ©ales car elles sont riches en bicarbonate et aident Ă  stopper l’aciditĂ© produite par les muscles pendant l’effort. Les jus de lĂ©gumes sont parfaits aussi, ils apportent des antioxydants, des vitamines et minĂ©raux trĂšs vite assimilables. Favorisez aussi les boissons naturellement bonnes pour votre microbiote : elles permettent de renforcer votre systĂšme immunitaire et d’amĂ©liorer la biodisponibilitĂ© des nutriments pour l’ensemble de votre organisme et notamment de vos muscles.

.

💡 5  idĂ©es de boissons post-effort idĂ©ales 💡 

Eau minérale gazeuse + pur jus de raisin bio

Eau minérale gazeuse + pur jus de pamplemousse bio + gingembre

KĂ©fir de fruit ou de lait

Aloe vera (v) + pur jus de citron bio

Jus de légumes (ex : carotte, betterave)

.

Quelles boissons Ă©viter ?

.

Toutes les boissons sucrées dites énergisantes (type Redbull, Monster ou sodas divers).

Ces boissons sont particuliĂšres toxiques vous corps :

đŸ”șElles sont acidifiantes et donc inflammatoires

đŸ”șElles sont trop sucrĂ©es

đŸ”șElles sont riches en additifs

đŸ”șElle n’apportent aucune vitamine et minĂ©raux.

Donc non, Redbull ne donne pas des ailes…

.

.

TOP 15 des aliments indispensables aux sportifs !

.

Vous l’avez sĂ»rement remarquĂ© mais les familles d’aliments Ă  favoriser que vous ai listĂ©es plus haut, se recoupent pour certaines et ont donc plusieurs rĂŽle Ă  jouer pour booster votre rĂ©cupĂ©ration.

Prenons le saumon par exemple. Il est à la fois riche en protéines et riche en lipides de bonne qualité (oméga3). Il fait donc partie des aliments complets et trÚs bénéfique en post-effort.

De plus, certains aliments prĂ©sentent, en plus, des propriĂ©tĂ©s veinotoniques : ils vont tonifier les vaisseaux sanguin, lutter contre la coagulation du sang et ainsi permettre une meilleure Ă©limination des toxines gĂ©nĂ©rĂ©es par l’effort (je les ai annotĂ©s avec un petit (v) dans les listes ci-dessous).

.

Je vous ai donc sĂ©lectionnĂ© 15 aliments qui ont des vertus extrĂȘmement intĂ©ressantes et complĂšte pour votre rĂ©cupĂ©ration.

.

đŸ§—â€â™€ïž 15 aliments indispensables des sportifs đŸ§—â€â™‚ïž

IdĂ©als en soit en collation juste aprĂšs votre sĂ©ance d’escalade, 

soit lors du repas qui suit.

Les brocolis (v)

Le chou de choucroute

La patate douce (v)

L’aubergine (v)

Les marrons (v)

Les figues ou les prunes (v)

La banane

Le saumon (v)

Le poulet

Les oeufs

Les noix du Brésil ou amandes (v)

Les graines de tournesol (v)

L’avoine (v)

Le quinoa

Le chocolat noir 70%

.

Pour vous donner un avant goût de ce que cela peut donner en recette, voici une de mes collations préférées : les petites galettes banane-avoine. 

.

Vous pouvez adapter la recette Ă  vos goĂ»ts : choisir vos olĂ©agineux, ajouter un carreau de chocolat noir 70% concassĂ©, saupoudrez de cannelle ou d’extrait de vanille, remplacer l’avoine par du quinoa
 bref tout est possible alors rĂ©galez-vous !

.

A noter : orientez-vous vers le bio pour tous vos produits alimentaires 
Les effets des pesticides sur les cultures, des ogm, des antibiotiques sur les bĂȘtes d’élevage, et le manque de contrĂŽle en gĂ©nĂ©ral, ne sont plus Ă  dĂ©montrer et les rĂ©percussions sur la santĂ© sont catastrophiques. Optez donc pour les filiĂšres plus contrĂŽlĂ©es. Je vous encourage Ă  consommer moins mais de meilleure qualitĂ©.

.

.

RĂ©capitulons !

.

La nutrition est un vaste domaine et pour intégrer de bonnes habitudes sur le long terme il faut savoir pourquoi on le fait, comment ça marche.

Alors dĂ©jĂ , un grand BRAVO Ă  vous d’ĂȘtre arrivĂ© jusqu’ici !  

Cela signifie que vous avez conscience de l’impact de l’alimentation sur votre progression en escalade, au mĂȘme titre qu’un bon sommeil et que votre entraĂźnement bien entendu.

.

Si vous ne deviez garder que quelques Ă©lĂ©ments en tĂȘte, rappelez-vous que :

.

✅ Les aliments ultra-transformĂ©s et les sucres raffinĂ©s sont Ă  bannir un maximum de votre alimentation : ils n’apportent pas Ă  votre organisme ce qu’il a rĂ©ellement besoin pour bien rĂ©cupĂ©rer. 

✅ Les produits riches en gluten et lactose sont Ă  limiter pour Ă©viter toute inflammation supplĂ©mentaire de votre organisme.

✅ Les aliments bruts, les sucres naturels, les aliments et boissons qui nourrissent votre microbiote et l’eau minĂ©rale sont Ă  favoriser pour de meilleures performances.

.

Sur Fit-meal, voici notre credo lorsqu’il s’agit de votre assiette :

🙏 N’ayez pas peur d’aller Ă  contre-courant : mĂ©fiez-vous des messages publicitaires trop allĂ©chants et des produits qui ne “poussent” que dans les usines.

🙏 N’ayez pas peur non plus de remettre en question certaines de vos habitudes : ce n’est pas parce que vous consommez tel ou tel produit depuis 20 ans qu’il est forcĂ©ment bon pour vous, vos performances et votre rĂ©cupĂ©ration.

.

Le domaine de la nutrition sportive vous intéresse et vous intrigue ?
Alors ce petit QUIZ est fait pour vous !  😃
Testez vos connaissances en nutrition et dĂ©terminez votre “Fit-meal SCORE” đŸ˜Žâ–¶ïž Je challenge mes connaissances et dĂ©couvre mes rĂ©sultats !

.

 

Le sport je connais. Depuis longtemps. I love it. La cuisine je connais aussi. Depuis longtemps. Easy. Par contre la cuisine adaptée aux sportifs, pas si simple ! AprÚs une bonne dose de curiosité et de remise en question j'ai découvert qu'une bonne alimentation passait par une bonne connaissance de son corps et de la nutrition. Aujourd'hui je partage tout ça avec vous !

    Laisser un commentaire