Comment bien doser son huile de cuisson ?Temps de lecture : 5 min

Dans cette nouvelle Astuce/Info Nutrition, je vais vous parler de votre huile de cuisson et plus spécialement la quantité d’huile que vous consommez au quotidien.

⌈Ce sujet vous intéresse ? Alors foncez sur cet article : Tout savoir sur les matières grasses, amies ou ennemies. De plus, n’oubliez pas que vous êtes libre de télécharger notre e-book sur les huiles de cuisson et d’assaisonnement avec des recettes vinaigrettes originales en cliquant ici.⌋

HUILES DE CUISINE : NE FAITES PLUS D'ERREUR !

Recevez gratuitement notre guide ultime des huiles d'assaisonnement et de cuisson !

Pourquoi ce sujet ?

Tout simplement car il m’arrive très souvent de constater que mes amis ou mes proches utilisent une grande quantité d’huile, sans y réfléchir, par habitude, parce qu’ils ont vu leurs parents ou grands-parents faire de la sorte et que c’est un geste automatique ?

Donc mon idée est juste de vous faire réfléchir sur ce point et les conséquences sur votre diète et sur votre santé. Si vous vous reconnaissez dans cette situation alors les quelques lignes qui vont suivre risquent de vous surprendre 😉

L’huile de cuisson permet effectivement que vos aliments n’adhèrent pas dans la poêle et ne crament pas mais croyez-moi il n’est pas utile d’en verser ½ L pour que ça marche ! D’autant plus si vous utilisiez des poêles anti-adhésives, ce que je vous recommande fortement.

 

Un exemple qui parle de lui-même

Pour vous qui êtes en perte de poids, ne pas faire attention à votre huile de cuissons vous apporte un grand nombre de calories inutiles au quotidien, et cela peut être évité très facilement. Et même pour vous qui n’êtes pas en diète, l’huile cuite, en fonction de celle que vous utilisez (je vous renvoie à notre e-book gratuit), peut être fortement toxique pour votre organisme. Donc si vous adorez votre filet d’huile d’olive sur votre poulet citron, rajoutez-le après la cuisson ! pas dans la poêle s’il vous plaît.

Prenons un exemple pour illustrer tout ça : vous mettez, par habitude, 3 cuillères à soupe d’huile dans une grande poêle.

Ce qui représente ça :  à gauche

ou ça : à droite

soit environ 20 g

Vous faites cuire votre escalope de dinde / carottes le midi ; la même chose pour votre filet de colin et vos petits légumes le soir. Au total cela vous fait 40 g par jour.

 

 

 

Moment de suspens le temps de regarder la composition d’une bouteille d’huile…

Et oui cela représente environ 360 calories en plus par jour ! Je vous laisse multiplier ça par 30… et oui on y est, à la fin du mois vous avez consommé environ 10 080 calories d’huile sans vous en rendre compte !

Pour vous donner un ordre d’idée c’est à peu prêt l’équivalent de 20 big mac consommés par mois. Réellement pour ceux d’entre vous qui sont en sèche ça peut vraiment peser dans la balance. Donc prenez l’habitude de diminuer cette quantité inutile de lipides.

Attention je ne suis pas en train de dire que les lipides sont à proscrire de votre régime alimentaire, bien au contraire, les acides gras sont essentiels au bon fonctionnement de votre organisme. D’ailleurs les plus pointilleux d’entre-vous qui veillent à respecter leur ratio quotidien savent très bien de quoi je parle.

Mais sachez que votre huile de cuisson n’est pas forcément le meilleur ingrédient pour cela. Et dans tous les cas mieux faut avoir conscience de ce qu’il y a dans votre assiette pour ajuster en fonction de vos besoins et de vos objectifs.

Donc si vous régime alimentaire vous le permet remplacez plutôt les lipides de votre huile de cuisson par des oléagineux, de l’avocat ou du saumon, qui vous apporteront de bien meilleurs nutriments.

 

Mes conseils

Alors concrètement, rares sont les bouteilles où il est possible de doser correctement ce qu’on verse dans la poêle, c’est vrai.

Donc voici mes conseils :

  • Soit vous utilisez l’astuce toute simple de la feuille d’essuie-tout pour étaler vos deux gouttes d’huile et éponger le superflux. Ça donne ça à on voit que ça brille un peu et ça suffit. Il suffit de remuer régulièrement et le tour est joué.
  • Soit vous utilisez une huile en spray. Vous pouvez trouver ce type de conditionnement sur internet ou dans votre magasin fitness du coin, dans certaines grandes surfaces et même sur Amazon.

Et là on passe facilement de 20 g d’huile de cuisson par repas à moins de 3 g (même beaucoup moins avec l’huile en spray !).

Pour reprendre notre exemple précédent, vous passerez ainsi d’un équivalent de 20 big mac mensuels à 2,5. Ne pensez-vous pas que cela fera une différence sur votre diète ?

A vous de choisir 😉

 

Dernière astuce : pour ceux ou celles d’entre vous qui consomment parfois des produits panés (filets de poisson panés, cordons bleus etc.), vous n’avez pas besoin de huiler la poêle. Si si je vous assure !

A moins que vous ne fassiez vous-même la panure. Sinon les panures industrielles sont déjà huilées. Vous mettez votre poisson directement dans la poêle, vous couvrez, vous retournez régulièrement et c’est bon.

 

Voilà pour l’astuce nutrition de la semaine. Si ça vous a plu vous êtes libre de télécharger notre e-book gratuit sur les huiles. Et pourquoi ne pas partager ou commenter cet article ?! ce n’est qu’un clic pour vous mais pour nous c’est beaucoup 🙂

HUILES DE CUISINE : NE FAITES PLUS D'ERREUR !

Recevez gratuitement notre guide ultime des huiles d'assaisonnement et de cuisson !

Moi je vous dis à la semaine prochaine pour une nouvelle astuce nutrition.

D’ici là prenez soin de vous et surtout pensez à adapter votre alimentation à vos objectifs !

Partage l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

About The Author


Le sport je connais. Depuis longtemps. I love it. La cuisine je connais aussi. Depuis longtemps. Easy. Par contre la cuisine adaptée aux sportifs, pas si simple ! Après une bonne dose de curiosité et de remise en question j'ai découvert qu'une bonne alimentation passait par une bonne connaissance de son corps et de la nutrition. Aujourd'hui je partage tout ça avec vous !

2 Comments

Leave a Comment