🤯 Comment hacker votre cerveau pour manger moins ?!Temps de lecture : 3 min

Bonjour à tous, mon astuce de la semaine va vous faire sourire pourtant elle est aussi efficace qu’elle est simple.

Il faut simplement y penser 🙂

 

Votre cerveau et vous

Les neurosciences sont capables de nous expliquer en détail comment notre cerveau nous joue parfois des tours (les différents biais cognitifs comme le biais d’autorité, les inversions de perspectives ou de perception des couleurs, l’expérience de la main dans l’eau chaude…). 

D’ailleurs les experts de la communication recourent constamment à ces méthodes pour favoriser l’acte d’achat. D’où la montée en puissance du neuro-marketing mais ce n’est pas le sujet de cet article.

Mais l’inverse est également possible ! nous pouvons “duper” parfois notre cerveau pour arriver à nos fins. 

Alors trêve de suspens, le hack que je vous propose ici est d’adapter la taille de votre assiette à vos objectifs de quantité de repas.

Je m’explique : votre cerveau va, en partie, estimer la quantité de nourriture que vous vous apprêtez à manger en fonction de votre contenant. 

Un plat de 500g dans une assiette énorme vous donnera l’impression qu’il n’y a pas grand-chose à manger, à l’inverse 500g de nourriture dans une assiette à fromage et vous avez l’impression que vous n’aurez jamais assez faim pour tout finir !

La sensation de satiété arrivera beaucoup plus rapidement dans le second cas que dans le 1er.

Ce biais n’est pas nouveau. Par exemple en marketing (notamment sur les sites de vente en ligne) : vous venez d’acheter des box de rangement et quand vous les recevez vous vous rendez compte qu’ils sont beaucoup plus petits que prévu ! pourtant sur la photo il semblait y avoir plein de choses dedans, ça avait l’air plus grand. Sauf que tous les objets présentés sur la photo étaient, en réalité, de taille minuscule et votre cerveau n’y a vu que du feu !, Il n’a regardé que le nombre d’objets et ne s’est pas attardé sur les dimensions.

 

Tirez-en parti !

Si aujourd’hui votre objectif est de perdre du poids, alors servez-vous votre repas dans vos assiettes à entrées. Si vous préparez vos plats à l’avance, profitez-en pour utiliser des lunch box ou des tupperwears assez petits que vous remplirez à ras-bord. De la même façon découpez votre escalope de dinde en trois plus petites escalopes, vous aurez l’impression d’en manger plus.

(A l’inverse, si vous êtes en prise de masse et que vous peinez à finir vos repas, alors utilisez des contenants plus grands pour “rendre” vos portions toutes petites à l’intérieur.)

Bien sûr votre estomac a aussi son mot à dire et si vous mourrez de faim après votre journée ou votre séance de sport, ce simple tour ne vous empêchera peut-être pas d’avoir encore faim après avoir fini votre assiette mais pour vos repas en général c’est d’une efficacité remarquable.

Imaginez, si chaque jour vous économisez une cinquantaine de kcal grâce à cette astuce, à la fin de la semaine vous êtes gagnant d’environ 350 kcal et ce n’est pas rien (C’est l’équivalent de 30min de course à pied). Ajoutez à cela, comme nous l’avons vu dans d’autres articles, une hausse de votre temps de repas pour une meilleure digestion et une satiété plus rapide, ainsi qu’une préparation de vos plats à l’avance pour éviter les craquages et là vous êtes au top !

Plus de stress alimentaire, à vous la belle vie diète et un corps en bonne santé 🙂

Bonne fin de semaine à tous, à très vite sur Fit-meal, et surtout gardez la forme !

Partage l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  

About The Author


Le sport je connais. Depuis longtemps. I love it. La cuisine je connais aussi. Depuis longtemps. Easy. Par contre la cuisine adaptée aux sportifs, pas si simple ! Après une bonne dose de curiosité et de remise en question j'ai découvert qu'une bonne alimentation passait par une bonne connaissance de son corps et de la nutrition. Aujourd'hui je partage tout ça avec vous !

Leave a Comment