fbpx

Categories

fruits-légumes-avec-sans-peau

đŸ„’ FRUITS et LEGUMES : avec ou sans PEAU ?

 

Manger 5 fruits et lĂ©gumes par jour est aujourd’hui un enjeu de santĂ© publique, relayĂ© par les mĂ©dias et les mĂ©decins. De mĂȘme sur Fit-meal nous prĂŽnons une grosse consommation de fruits et lĂ©gumes dans le cadre d’une alimentation Ă©quilibrĂ©e, adaptĂ©e aux sportifs et Ă  ceux qui prennent soin de leur ligne.

En parallĂšle, nous entendons souvent parler des pesticides et de leur effet toxique sur notre santĂ©. Les pesticides s’imprĂ©gneraient dans les fruits et lĂ©gumes tout au long de leur croissance et les rendraient toxiques pour notre organisme.

Alors la question se pose : est-ce bien raisonnable de consommer des fruits et lĂ©gumes en grande quantitĂ© tout au long de l’annĂ©e ? Que faire pour manger plus sereinement ces aliments si intĂ©ressants ?

En tout cas c’est la question que je me suis personnellement posĂ©e aux vues de mes habitudes alimentaires ! Alors j’ai creusĂ© le sujet et je vais vous partager ici ce que j’ai trouvĂ©.

 

La PEAU des fruits et légumes au centre du dilemme 

 

La peau contient des pesticides

Les pesticides ne s’attaquent pas qu’aux herbes, aux insectes, aux rongeurs etc, ils viennent aussi se dĂ©poser sur les fruits et lĂ©gumes qui s’en imprĂšgnent pendant leur pousse. Les quantitĂ©s, certes infimes Ă  chaque fois, se cumulent Ă  chaque repas et au fil du temps. Il semblerait qu’un individu lambda ingĂšre environ 1kg de pesticide par an sans s’en rendre compte !fruits-lĂ©gumes-avec-sans-peau

Cependant, d’aprĂšs les Ă©tudes menĂ©es sur le sujet, c’est la peau des fruits et lĂ©gumes et qui serait la plus touchĂ©e. La peau faisant une barriĂšre naturelle aux pesticides, elle va d’abord se remplir des produits toxiques elle-mĂȘme, avant de les laisser filtrer vers la chair, qui resterait donc plus “propre” d’un point de vue santĂ©.

Mais alors, vous me direz, c’est facile il suffit d’Ă©plucher tous les fruits et lĂ©gumes pour ĂȘtre tranquille !

Oui mais… non ! C’est quand mĂȘme vraiment dommage car c’est principalement dans leur peau que ce trouvent toutes les vitamines et minĂ©raux !

 

La peau contient la plupart des micronutriments

Effectivement, les micronutriments dont nous recherchons les bienfaits quotidiens s’y logent en grande partie. (Ainsi que dans les pĂ©pins ou noyaux mais rare sont ceux que nous pouvons consommer).

fruits-légumes-avec-sans-peau

Les exemples sont nombreux. Nous pouvons citer ici la pomme et le raisin. La peau de la pomme contient un grand nombre d’antioxydants, de vitamines et d’acide ursolique (composĂ© favorisant l’Ă©limination des graisses) ainsi que la fameuse pectine. Quand au raisin, sa peau est riche en resveratrol (composĂ© anti-Ăąge, anti-cancer et anti-ostĂ©oporose).

Nous sommes donc face Ă  un dilemme !

 

Quelles SOLUTIONS ?

 

Manger BIO

Les produits BIO sont moins contaminĂ©s et donc meilleurs pour la santĂ©. Mais malheureusement ce n’est pas non plus une solution miracle. Ils sont parfois contaminĂ©s par d’autres rĂ©coltes non BIO du mĂȘme producteur, ou du producteur voisin. De plus l’agriculture BIO utilise Ă©galement des pesticides, mĂȘme si ceux-ci ne sont pas aussi toxiques pour la santĂ©.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   đŸ„¶ LEGUMES SURGELES vs LEGUMES FRAIS : que choisir ?

Faire votre jardin ou acheter auprĂšs des petits producteurs locaux

Au moins vous savez ce que vous avez utilisĂ© pour votre jardin ! Pas de mauvaise surprise. Les petits producteurs locaux sont Ă©galement une bonne option mĂȘme si vous devrez mettre la main au portefeuille.

 

Laver tous vos fruits et légumes

C’est indispensable ! Quelque soit leur provenance d’ailleurs. Cela permet d’enlever la premiĂšre couche de la peau qui peut ĂȘtre infectĂ©e par des poussiĂšres, saletĂ©s, urine ou matiĂšres fĂ©cales d’animaux, microbes, rĂ©sidus de pesticides etc. 

 

Manger des fruits et légumes de saison

Ils nécessitent moins de produits chimiques à leur production et à leur conservation.

 

Sélectionner vos fruits et légumes, ou en tout cas adapter la quantité

Certains fruits et lĂ©gumes sont plus “Ă©pargnĂ©s” par les produits chimiques que d’autres, soit parce que leur production en nĂ©cessite trĂšs peu, soit parce que leur peau trĂšs Ă©paisse les protĂšge. On peut citer ici : l’ananas, l’avocat, la mangue, chou, kiwi, melon… La chair est donc plus saine que ceux qui ont une peau toute fine ; pour garder cet avantage il est important de bien les nettoyer avant de les Ă©plucher pour Ă©viter que les produits chimiques prĂ©sents sur la peau ne pĂ©nĂštrent Ă  l’intĂ©rieur et que vos doigts en soient recouverts.

Aux Etats-Unis, un organisme non gouvernemental, EWG, teste et contrĂŽle les productions de fruits et lĂ©gumes et met en avant chaque annĂ©e une liste de produits les plus touchĂ©s par les pesticides. Ils appellent cette liste la “dirty dozen” (“dozen” pour “12” produits et “dirty” pour “sale”). En France, d’autres ONG comme “GĂ©nĂ©ration Future” lutte contre l’usage des pesticides. Ils ont menĂ© une Ă©tude de 2012 Ă  2016 sur diffĂ©rentes productions et leurs conclusions diffĂšrent un petit peu de la liste ci-dessous. Comme l’Ă©tude est plus ancienne je ne cite pas les produits mais si cela vous intĂ©resse vous pouvez cliquer ici pour en savoir plus.

Dirty dozen 2018 :

1 – FRAISES

2 – EPINARDS

3 – NECTARINES

4 – POMMES

5 – RAISINS

6 – PECHES

7 – CERISES

8 – POIRES

9 – TOMATES

10 – CELERIS

11 – POMMES DE TERRE

12 – POIVRONS

Pour conclure

Malheureusement je n’ai pas de rĂ©ponse tranchĂ©e Ă  apporter Ă  cette fameuse question. Tout est question d’Ă©quilibre. Je ne suis pas ici pour dĂ©fendre ou vous orienter particuliĂšrement vers les produits BIO mais il semblerait que pour ce sujet ce soit une bonne solution alternative. Essayez d’alterner votre consommation de produits avec et sans peau. Mais ne vous privez pas non plus de fruits et lĂ©gumes au profit de frites et gĂąteaux apĂ©ritifs car mĂȘme si ici il n’est pas question de pesticides, les acides gras saturĂ©s et transformation massive des aliments par l’industrie agro-alimentaire ne sont clairement pas meilleurs pour votre santĂ© !

 

J’espĂšre que cet article vous aura appris quelque chose. Si c’est le cas pensez Ă  le partager ! 

A trùs bientît sur Fit-meal 🙂

Le sport je connais. Depuis longtemps. I love it. La cuisine je connais aussi. Depuis longtemps. Easy. Par contre la cuisine adaptée aux sportifs, pas si simple ! AprÚs une bonne dose de curiosité et de remise en question j'ai découvert qu'une bonne alimentation passait par une bonne connaissance de son corps et de la nutrition. Aujourd'hui je partage tout ça avec vous !

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    shares