•  
    105
    Partages
  •  
  • 105
  •  
  •  
  •  
  • "/>

    Categories

    Alimentation-ULTRA-TRANSFORMEE-IMPACT-santé

    💀 Alimentation ULTRA TRANSFORMEE : IMPACT sur la santĂ©

     

    Salut les sportifs !

    Nouvel article qui… n’est pas de nous.

     

    Nous avons invitĂ© Marine sur notre blog afin quelle parle d’un sujet trĂšs intĂ©ressant et surtout d’actualitĂ© :

    Les Aliments Ultras Transformés.

     

    Pourquoi avons nous pensé à Marine ?

    Simplement car Marine est une professionnelle de la nutrition.

    DiplĂŽmĂ©e d’Etat en tant que DiĂ©tĂ©ticienne / Nutritionniste et spĂ©cialisĂ©e en nutrition des sportifs, elle accompagne quotidiennement des personnes dans l’atteinte de leurs objectifs : 

    ✅ RĂ©Ă©quilibrage alimentaire

    ✅ Allergies et intolĂ©rances

    ✅ Maladies mĂ©taboliques

    ✅ Enfance et adolescence

    ✅ PrĂ©paration Ă©vĂ©nements sportifs

     

    Découvrez son travail plus en détail en cliquant ici : Découvrir le site de Marine

     

    C’est parti pour un article axĂ© technique qui plaira, nous en sommes sĂ»rs, aux plus curieux d’entre-vous !

     

     

    Qu’est-ce qu’un Aliment Ultra TransformĂ© (AUT) ?

     

    Il n’existe pas vraiment de dĂ©finition prĂ©cise concernant le terme AUT. Ce terme rĂ©cent dĂ©coule des travaux des chercheurs de l’universitĂ© de Sao Paulo au BrĂ©sil et du chercheur français de l’INRA Anthony Fardet, auteur de l’ouvrage « Halte aux aliments ultra-transformĂ©s : mangeons vrai ! »

     

    On apprend alors que les aliments se différencient selon la classification NOVA, les distinguant en 4 familles :

     

    ✅ Aliments frais ou peu transformĂ©s : On y retrouve les aliments bruts, peu ou pas transformĂ© par lavage, sĂ©chage, dĂ©coupe 
 Le critĂšre principal de cette catĂ©gorie est que l’on ne retrouve aucun ingrĂ©dient ajoutĂ©.

    Ex : Fruits et lĂ©gumes, graines, racines, viandes 


    ✅ IngrĂ©dients culinaires transformĂ©s : Ils comprennent les condiments, les amidons, le beurre et les huiles vĂ©gĂ©tales. Ce groupe contient des produits utilisables pour prĂ©parer, assaisonner, cuire les aliments du groupe 1.

    Ex : Huiles vĂ©gĂ©tales, sucre, farine, sel 


    ✅ Aliments transformĂ©s : Ce groupe comprend des aliments du groupe 1 auquel on aurait ajoutĂ© 1 ou plusieurs aliments du groupe 2 pour augmenter sa durĂ©e de vie ou encore ses qualitĂ©s organoleptiques. Les aliments transformĂ©s peuvent contenir des additifs ayant pour but de conserver les propriĂ©tĂ©s originales de l’aliment ou de rĂ©sister Ă  la contamination microbienne.

    Ex : Aliments en conserve, aliments fumĂ©s, fromages, pains


    ✅ Aliments hautement transformĂ©s : Produits industriels contenant plus de 4 ingrĂ©dients. Ces aliments peuvent comporter des additifs alimentaires, des protĂ©ines hydrolysĂ©es, des amidons modifiĂ©s et/ou des huiles hydrogĂ©nĂ©es. Un aliment hautement transformĂ© est un produit qui est trĂšs palatable, souvent peu coĂ»teux, facile Ă  consommer. Ces produits sont gĂ©nĂ©ralement Ă©nergĂ©tiquement denses, riches en sucres ajoutĂ©s, en sel et matiĂšres grasses.

     

    Alimentation-ULTRA-TRANSFORMEE-IMPACT-santé

     

    Qu’elle est l’impact des AUT sur la santé ?

     

    Selon une Ă©tude de l’EREN « Équipe de recherche en Ă©pidĂ©miologie nutritionnelle » en collaboration avec l’INSERM  et l’INRA, une augmentation de 10% de la consommation d’AUT entraĂźnerait une augmentation de 12% des risques de dĂ©velopper un cancer (du sein ou colorectal). En revanche les personnes consommant davantage de produits non transformĂ©s auraient un pourcentage de risque diminuĂ© de 9%.

     

    Comment expliquer cela ?

     

    ⚠ Une richesse en glucides simples

    La plupart des AUT contiennent une trop grande quantitĂ© de glucides simples. Ces glucides ont une structure molĂ©culaire permettant une digestion rapide et donc une arrivĂ©e rapide de sucre dans le sang. Or lorsque le taux de sucre sanguin augmente rapidement, ce qu’on appelle une augmentation de la glycĂ©mie, le pancrĂ©as rĂ©gule ce taux en libĂ©rant de l’insuline. Chez une personne consommant une grande quantitĂ© de glucides simples Ă  rĂ©pĂ©tition, on observe alors une fatigue du pancrĂ©as, il devient moins rĂ©actif et l’insuline, elle, n’est plus aussi efficace. On arrive alors Ă  un stade oĂč l’organisme se trouve en hyperglycĂ©mie constante, c’est ce que l’on appelle le diabĂšte de type 2.

     

    Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   🙄 Comment bien DOSER son HUILE de cuisson ?

    ⚠ Une richesse en lipides

    Ils sont souvent de mauvaise qualitĂ© avec notamment une grande partie d’acide gras trans : Acide gras dont la structure molĂ©culaire a Ă©tĂ© modifiĂ©e, soit de maniĂšre naturelle (par la digestion des ruminants) soit par procĂ©dĂ© chimique (hydrogĂ©nation permettant de rendre une matiĂšre grasse solide). Ce type d’acide gras est considĂ©rĂ© comme prĂ©curseur de maladie cardio-vasculaire notamment en augmentant le taux de LDL cholestĂ©rol (« mauvais » cholestĂ©rol) et en diminuant le HDL cholestĂ©rol (« bon cholestĂ©rol »). A savoir que le Danemark est le 1er pays europĂ©en Ă  avoir engagĂ© la quasi-Ă©limination de ce type d’acide gras et depuis observe une diminution non nĂ©gligeable de dĂ©cĂšs par cause de maladie cardio-vasculaire. 

    De plus l’association lipide + glucide est perçue par le cerveau comme trĂšs goĂ»teuse et peut rendre « dĂ©pendant » le consommateur Ă  ce type de produit fortement calorique.

     

    ⚠ PauvretĂ© en facteur « protecteur »

    Peu d’aliments ultra-transformĂ©s sont riches en fibres, vitamines et minĂ©raux. En effet l’ultra-transformation des produits, la haute montĂ©e en tempĂ©rature ou encore la mĂ©thode de conservation des AUT entraĂźnent une diminution voire une suppression de ces composĂ©s. Or les fibres permettent d’augmenter le sentiment de satiĂ©tĂ© mais surtout diminuerait les risques de cancers colorectaux.

    Les vitamines et les polyphĂ©nols que l’on retrouve dans les fruits et lĂ©gumes frais ont un rĂŽle antioxydant permettant de lutter contre les radicaux libres (substance chimique, produite par l’organisme, trĂšs agressive). Ce sont ces radicaux libres trĂšs nuisibles qui peuvent conduire Ă  la formation de cancer. Or les AUT en sont presque dĂ©pourvus.   

     

    ⚠ L’utilisation d’additifs Ă  outrance

    Ce point est l’un des thĂšmes les plus controversĂ©s du moment. En effet il n’existe pas rĂ©ellement d’études prouvant que l’utilisation d’additif entraĂźnerait une augmentation des risques de cancer ou d’autres maladies. En revanche la plupart des additifs sont d’origine chimique, on peut donc penser que le corps n’est pas forcĂ©ment capable de les traiter correctement, crĂ©ant ainsi une inflammation rĂ©currente de l’intestin pouvant entraĂźner allergie ou sensibilitĂ©. De plus les scientifiques s’interrogent sur la possible interrelation entre les additifs une fois mĂ©langĂ©s, pouvant aboutir Ă  des composĂ©s cancĂ©rigĂšnes. Il faut donc rester trĂšs prudent avec ce type de produits.

    A savoir qu’en France plus de 300 additifs sont autorisĂ©s. Dans l’agriculture biologique encore 48 additifs sont autorisĂ©s mais seulement 4 sont d’origine chimique. Une raison de plus d’orienter son alimentation vers le bio.

     

    Conclusion

     

    Pour conclure, les aliments ultra-transformĂ©s sont omniprĂ©sents dans notre quotidien. Il serait donc  prĂ©fĂ©rable de les Ă©viter. On privilĂ©giera des aliments bruts ou peu transformĂ©s. Cette façon de consommer nous pousse Ă  devoir prendre le temps de cuisiner certes, mais permet d’instaurer un mode de vie plus sain pour son corps.

    Si l’on doit s’orienter vers ce type de produits, on privilĂ©giera ceux contenant peu d’additif que l’on retrouve sous le terme « E n° xxx » et avec la composition la plus courte possible, si l’on ne connaĂźt pas l’un des termes sur l’étiquette on peut facilement se dire que c’est un produit Ă  Ă©viter.

     

    Nous remercions à nouveau Marine pour la qualité de son article.

    Cliquez ici pour découvrir son travail :  Découvrir le site de Marine

    •  
      105
      Partages
    •  
    • 105
    •  
    •  
    •  

    J'ai été comme toi, un débutant.
    J'ai passé des heures et des heures à faire des recherches sur la nutrition et sur la musculation et aujourd'hui je veux t'aider à progresser plus vite et à t'éviter de faire des erreurs.
    Et sinon, j'ai un poisson combattant qui s'appelle Bill alors ne viens pas m'embĂȘter :)

      Leave Your Comment

      Your email address will not be published.*