fbpx
montres connectees calories sport

⌚️ Montres connectées et applications de calcul de calories : pour ou contre ?

.

🤔 Faut-il utiliser une montre connectée ?

🤔 Faut-il utiliser une application de calcul des calories ?

🤔 Est-ce que les données sont fiables ?

🤔 Est-ce qu’il faut l’utiliser tout le temps ?

🤔 Est-ce que ce n’est pas uniquement réservé aux personnes qui font de la compétition sportive ?

🤔 Est-ce qu’il faut utiliser la montre et l’application ensemble ?

.

De très nombreuses questions circulent aujourd’hui par rapport à ce combo “montre” et “appli kcal”. Certains ne peuvent pas vivre sans, d’autres décrient leur fiabilité et utilité.

.

Alors, intéressant ou pas ?

Finalement la seule question que vous devriez vous poser est : “Est-ce que c’est vraiment fait pour MOI ?“.

.

Nous allons essayer d’y voir plus clair sur le sujet et à la fin de cet article vous saurez si oui ou non, les montres connectées et/ou les applications de calcul de calories sont faites pour vous.

.

Avant de commencer votre lecture, un petit QUIZ ça vous tente ?!  😃
Testez vos connaissances en nutrition et découvrez votre “Fit-meal SCORE” 😎

▶️ Je challenge mes connaissances et découvre mes résultats !

.

.

Les montres connectées

.

Définition

.

Une montre connectée, aussi appelée montre fitness ou montre sport est une montre qui, en plus de vous donner l’heure, va vous indiquer un certain nombre d’informations liées à votre activité quotidienne, grâce à différents capteurs intégrés (podomètre, capteur du rythme cardiaque, GPS…)  :

✔️ Nombre de pas marchés à la journée

✔️ Nombre de km parcourus

✔️ Nombre de marches montées

✔️ Fréquence cardiaque moyenne

✔️ Fréquence cardiaque max

✔️ Géolocalisation de son parcours

✔️ Nombre de calories dépensées

✔️ Qualité et durée du sommeil

.

Vous pouvez également recevoir des mails ou des messages, écouter de la musique… mais je ne vais pas aborder cette partie là dans cet article car il n’y pas de lien avec la nutrition ou l’activité en elle-même.

Le nombre d’informations et de fonctionnalités des montres dépendent de la marque et des différentes gammes de produits. Si vous achetez une montre connectée, c’est à vous de choisir quels sont réellement les éléments dont vous avez besoin et de bien définir votre budget. 

.

.

Intérêts

.

Ces montres permettent de prendre des repères par rapport à votre activité : approximativement combien vous dépensez de calories par jour, combien de kilomètre vous avez faits pendant votre randonnée ce matin, vous avez monté l’équivalent de 10 étages aujourd’hui etc. Cela peut être très motivant. D’autant qu’en fonction des objectifs que vous vous fixez vous gagnez des petites étoiles digitales qui vous encouragent à continuer sur votre lancée.

Vous avez aussi la possibilité de rejoindre une communauté et de vous connecter à d’autres personnes (conjoint, amis, famille…) pour partager vos objectifs et vos données quotidiennes et pourquoi pas pour vous challenger entre-vous ?

Cela peut réellement aider à se situer, surtout quand on démarre.

.

Limites

.

Toutes les informations que vous donnent votre montre sont liées au paramétrage que vous avez fait lors de sa mise en route et se basent sur des moyennes et des généralités.

▶️ Ce n’est pas complètement adapté à vous et à votre métabolisme.

C’est notamment le cas pour les calculs des calories dépensées.

De plus, la façon de l’utiliser et la qualité de la montre peuvent aussi faire varier les données : par exemple si vous transpirez beaucoup lors d’un effort le capteur peut ne plus capter et votre graphique sera erroné. Et je sais de quoi je parle, en faisant de la randonnée ou de la course sous un ciel chaud et sans vent, cela m’est très souvent arrivé.

Ce qui va donc être intéressant est de prendre le temps de vous familiariser avec son fonctionnement, de suivre l’évolution des données sur plusieurs semaines et de ne pas vous arrêtez aux valeurs absolues, mais mais bien aux valeurs relatives.

Prenons un exemple : vous commencez à utiliser votre montre au 1er janvier.

Disons que vous pratiquez une heure de cyclisme 3 fois par semaine. Elle vous indique une moyenne cardiaque de 150 pulsations cardiaques par minutes. Puis au 1er mars, pour des sorties similaires elle vous indique 140 de moyenne. Alors vous savez que vous avez progressé, que votre coeur monte moins pour des efforts similaires. C’est très bon signe dans votre dynamique d’entraînement.

Et finalement peu importe que la réalité soit vraiment de 150 et 140, le principal c’est qu’avec le même mode de calcul (intégré à la montre) vous voyez une évolution.

C’est donc bien l’évolution qui compte et non la valeur absolue

.

.

Les applications de calcul de calories

.

Définition

.

Aussi appelées “tracker de calories” ou “compteur de calories” les applications de calcul de calories permettent de déterminer le nombre de calories que vous êtes censés manger chaque jour, en fonction d’un certains nombre d’informations que vous devez renseigner (sexe, poids, taille etc.).

Puis, en scannant ou enregistrant un aliment, vous allez pouvoir connaître le nombre de calories que celui-ci contient par portion, tracer tout ce que vous mangez au cours de la journée et ainsi vous rendre compte du nombre de calories que vous avez consommées.

Toutes ces données viennent se déduire au fur et à mesure de votre objectif calorique par jour et le but est d’arriver à 0.

Par exemple, selon l’application vous avez besoin de 1700 kcal par jour, et à la fin de la journée vous avez 1800 kcal : et bien vous êtes dans le rouge ! Vous avez manger un surplus de 100 kcal par rapport à votre objectif. Si vous êtes en surconsommation quotidienne alors vous pouvez vous attendre à ce qu’il y ait une incidence sur votre poids, légère certes, mais bel et bien une incidence.

 

compteurs de calories

.

Intérêt

.

Ce que je viens de vous présenter c’est la fonctionnalité principale de ce type d’application, Mais vous avez également : 

✔️ la répartition des macronutriments (glucides, lipides et protéines)

✔️ parfois vous avez les micronutriments (vitamine C, calcium etc.)

✔️ vous avez un compte rendu d’information sous forme de graphiques

✔️ vous avez la possibilité d’enregistrer des plats ou des recettes complètes pour gagner du temps par la suite

✔️ vous pouvez aussi rajouter une estimation calorique de l’activité physique que vous avez eu

✔️ vous pouvez vous aussi enregistrer de nouveaux aliments qui ne figureraient pas encore dans la base de données

✔️ vous pouvez vous connecter avec d’autres membres de la communauté de l’application que vous utilisez.

En tout cas ça ce sont les fonctionnalités que proposent MyFitnessPal, que je connais, mais d’après ce que j’ai pu voir c’est à peu pareil chez l’ensemble des applications, les différences viennent surtout des designs, de l’interface, des bases de données éventuellement.

C’est extrêmement intéressant si vous avez besoin de vous situer : vous essayez par exemple de diminuer votre consommation de sucres, et bien vous allez pouvoir “tracer” ce que vous mangez, repérez plus facilement les sucres cachés, et suivre votre évolution grâce aux graphiques. Vous allez par exemple paramétrer un objectif de 50% de glucides quotidien et et il ne faudra pas le dépasser et ainsi laisser de la place pour les autres macronutriments : les protéines et les lipides.

.

Limites

.

▶️ Le nombre de calories que l’application vous conseille de consommer ne peut pas être complètement exact. Ce n’est qu’une approximation. Car même si les éléments que vous paramétrez sont corrects, elle ne peut pas prendre en compte votre activité réelle sur la journée, votre état de santé général et votre métabolisme, qui tous ont un impact sur votre consommation d’énergie et donc sur le total calorique que vous devez manger à la journée.

.

▶️ Les éléments que vous enregistrez au niveau de votre pratique sportive sont eux aussi approximatifs, vous ne pouvez pas être absolument sûr d’avoir consommé X calories pendant votre training ou votre compétition.

.

▶️ Les informations sur les aliments peuvent être approximatives : vous ne savez pas toujours si ça correspond à un produit cru ou cuit, si les portions sont exactes, si le produit est vraiment le même que celui que vous avez mangé etc.

.

▶️ L’application de prend pas en compte le côté “healthy” de l’alimentation, si les aliments sont sains, bio, locaux etc. Je sais que certaines applications alertent sur certains points : par exemple le trop de sel, trop de matières grasses saturées ou trop de sucres. Mais ça s’arrête là.

.

▶️ Et dernier point : dans la mesure où tout est standardisé (ce qui est normal), ça ne prend pas en compte les situations particulières : les besoins caloriques des femmes enceintes, des femmes qui allaitent, des enfants ou adolescents, des séniors, hors toutes ces catégories de personnes ont des besoins spécifiques et doivent adapter leur apport énergétique pour être en bonne santé.

.

Donc, pour résumer, c’est la même chose qu’avec les montres, ce qui compte réellement n’est pas les valeurs absolues que vous allez voir et suivre mais bien l’évolution.

Voici un exemple : en scannant tout ce que vous mangez au quotidien vous arrivez environ à 2000 kcal par jour. Après 2 ou 3 semaines vous constatez qu’avec cette consommation vous ne prenez pas de poids et n’en perdez pas. Alors vous savez que c’est approximativement ce qu’il vous faut (toujours par rapport à l’application). Ainsi vous pouvez vous baser sur cette valeur pour vous repérer au quotidien, voir démarrer un programme alimentaire de perte de poids ou de prise de masse.

Ce qui ne serait pas judicieux serait de commencer tout de suite en mangeant moins ou plus que ce que vous conseille l’application car vous ne savez si le postulat de base vous convient. Il faut déjà faire plusieurs essais, sur quelques semaines, pour ensuite pouvoir exploiter les fonctionnalités de l’application le mieux efficacement possible.

.

.

Le combo “montre / appli”

.

Intérêt

.

▶️ Le montre vous informe sur le nombre de calories dépensées à la journée et l’appli vous donne le nombre de calories que vous avez “consommées”. Forcément le combo des deux est très intéressant d’un point de vue suivi des calories. Vous faites la différence entre les 2 et vous savez si vous avez assez, trop ou pas assez mangé en fin de journée. Cela vous permet de mieux suivre votre alimentation selon que vous suiviez un régime hypocalorique, hypercalorique ou de maintien calorique.

.

Seulement voilà, nous avons mis en avant un certain nombre de limites à l’utilisation de ces 2 outils. Donc je le répète, à nouveau, leur principal intérêt n’est pas dans leurs valeurs absolues mais bien dans les données relatives que vous allez obtenir.

.

.

Est-ce que les montres connectées et applications de calculs sont vraiment faites pour vous ?

..

Ce combo montre-appli peut tout à fait vous convenir et vous être d’une aide précieuse au quotidien comme… pas du tout ! Cela dépend de vos objectifs, de votre personnalité mais aussi de votre budget.

.

Tout dépend de votre objectif

.

Votre objectif est de vous lancer dans une activité physique quelle qu’elle soit et de prendre vos repères en nutrition : alors OUI je pense que cela sera extrêmement motivant pour vous.

Vous allez pouvoir vous rendre compte de la durée et de l’intensité de vos exercices physiques, vous allez prendre vos marques vis-à-vis de vos nouvelles habitudes alimentaires, comprendre la notion de densité calorique, voir évoluer vos graphiques de consommation, pouvoir équilibrer vos macronutriments etc.

.

Vous avez déjà une alimentation équilibrée mais souhaitez perdre 500 g ou prendre 200 g alors NON, je ne pense pas que ce soit assez précis et intéressant pour vous.

.

Vous n’êtes pas dans une logique de perte ou de prise de poids mais uniquement dans une logique de performances sportives : alors OUI, la montre pourra être un excellent outil pour vous aider à évaluer votre progression tout en vous permettant de veiller à bien répartir vos apports nutritifs de façon optimale.

.

Vous n’êtes pas dans une logique de perte ou de prise de poids mais cherchez uniquement à manger plus sainement, Bio, local, éthique, équitable etc. : alors NON, je ne pense pas que ces outils vous soient d’une quelconque utilité.

Par contre probablement que Yuka pourrait être un bon point de départ : c’est une application qui donne un score aux produits alimentaires et cosmétiques que vous scannez en fonction des éléments qu’ils contiennent. Elle analyse les étiquettes nutritionnelles pour vous si vous préférez !  

.

Tout dépend de votre personnalité 

.

Est-ce que avez l’habitude de voir les choses à moyen ou long terme ? Est-ce que suivre votre évolution, vous tenir à un programme, utiliser un outil au quotidien, sont des choses qui vous stimulent, vous motivent, vous aident à avancer ?

.

Si la réponse est OUI, alors vous allez adorer ce combo montre-appli et vous allez pouvoir en tirer parti pleinement : phase de test, adaptation, optimisation.

.

Si la réponse est NON, si vous êtes plutôt du genre à commencer 10 choses à la fois puis changer tous les 3 jours alors ne perdez pas votre temps. La montre représente un certain budget (nous en parlons juste après) donc ne gaspillez votre argent, l’application est certes gratuite mais ne vous aidera pas s’il n’y a pas de suivi et de régularité.

.

Tout dépend de votre budget

.

▶️ Les applications sont gratuites donc de ce côté là aucun souci. Bien sûr il existe des versions “premium” mais déjà avec les fonctionnalités gratuites vous avez de quoi faire !

▶️ Par contre, si votre budget est assez mince je vous déconseille l’achat d’une montre.

Je vous conseille de ne pas vous rabattre sur une montre à bas prix, avec peu de fonctionnalités et dont les résultats seront visiblement moins fiables que les montres plus coûteuses.

Si c’est pour juste comptez vos pas et vous dire très approximativement combien de calories vous avez dépensées, je ne pense pas que ce soit très intéressant, mais ça reste mon point de vue.

Je vous conseillerais plutôt d’économiser quelques mois supplémentaires et de vous achetez une montre un peu plus chère mais qui sera plus précise, plus complète, avec un bon service après-vente et qui durera plus dans le temps.

.
.

Conclusion

.

De mon expérience je trouve que les montres connectées et les applications de calcul de calories sont vraiment géniales pour :

se motiver à démarrer une activité

évaluer sa progression physique dans le temps

acquérir des notions en nutrition

mieux se rendre compte de notre consommation alimentaire au quotidien

.

J’ai utilisé une montre (Fitbit) et une appli (MyFitnessPal) pendant plusieurs années.

A présent ce n’est plus le cas car j’ai assez de repères en nutrition pour jauger ma consommation calorique quotidienne, je connais suffisamment bien les compositions des aliments que je mange fréquemment, je connais assez bien mon corps pour savoir quelle a été ma dépense énergétique du jour, et surtout je ne suis pas dans une dynamique de perte ou de prise de poids.

Je veille aujourd’hui à maintenir un équilibre alimentaire associé à une alimentation Bio, locale et éthique, ce qui sort du cadre des fonctionnalités des montres et applications citées.

Mais bien sûr tout cela ne s’est pas fait en un jour ! Et si je vous raconte mon expérience sur le sujet c’est parce que justement le combo montre-appli m’y a énormément aidé. Cela m’a motivée à mes débuts et m’a beaucoup appris.

Ce sera donc mon mot de la fin : très intéressante selon votre situation, mais à utiliser sans prise de tête, sans vous formalisez pour 10 marches ou 50 kcal en plus ou moins.

Considérez les grandes lignes et suivez votre évolution, c’est déjà bien suffisant.

.

Cet article vous a appris quelque chose ? Alors partagez-le ou commentez-le !

.

Bonne lecture sur Fit-meal

.

.

Le sport je connais. Depuis longtemps. I love it. La cuisine je connais aussi. Depuis longtemps. Easy. Par contre la cuisine adaptée aux sportifs, pas si simple ! Après une bonne dose de curiosité et de remise en question j'ai découvert qu'une bonne alimentation passait par une bonne connaissance de son corps et de la nutrition. Aujourd'hui je partage tout ça avec vous !

    Laisser un commentaire